Protection des données

Protection des données : un délégué désigné au CH de Salon

Avec le nouveau Règlement Général européen, applicable depuis le 25 mai 2018, la responsabilité des organismes de santé est renforcée.

L’hôpital doit en effet assurer une protection optimale des données à chaque instant et être en mesure de la démontrer en documentant sa conformité.
La mise en conformité au RGPD implique de respecter plusieurs obligations dont la première est de désigner un DPO (Data Protection Officer ou Responsable de la Protection des Données) et de le déclarer auprès de la CNIL.

• Le DPO doit veiller à la mise en oeuvre de mesures appropriées conformément au RGPD.
• Il doit s’assurer de la bonne gestion des demandes d’exercice de droits, de réclamationset de requêtes formulées par des personnes concernées par nos traitements.
• Il est également l’interlocuteur privilégié de l’Autorité de contrôle (CNIL) et doit coopérer avec elle.